LES VETERANS EN ½ FINALE. GUIPAVAS - ASPTT : et un... et 2... et 3... zéro !!

samedi 2 février 2008
par  Gérard Le Moal
popularité : 22%

On pourrait presque entonner « I will survive » mais ne nous enflammons pas , ce n’était que les ¼ de finale ; de la grande coupe néanmoins. Ca faisait bien longtemps qu’on n’avait pas atteint ce niveau. Pour ma part , en 19 années de ... vétérans : une seule finale , battu 1 à 0 contre PENCRAN ( avec les DENIEL, TANGUY, RIOU, MEAR, GUEZENNEC, SCHER etc....) 17 joueurs avaient répondu présent pour cette rencontre ; pas facile de faire des changements sans déstabiliser l’équipe. Le match débutait par une très grosse occasion (1ère mn) de Fred LE GALL seul à 1,5 m des but : Fred en grand seigneur ne voulait pas tuer le match dès le début afin de garder un intérêt à la rencontre ( le ballon est toujours sur le rond point d’Intermarché...) Cependant, après un nouvel essai infructueux (15’) Fred , légèrement décalé au 2ème poteau, se décidait à la coller au fond d’un magistral coup de tête sur un long centre de la droite de Coco NEUTEULERS (20’) La domination était ASPTTiste et Ronan QUEAU régnait en maître au sein d’une défense irréprochable. Notre milieux , avec Romu FITAMANT Régis LE LANN et Coco NEUTEULERS ronronnait mais se prenait quand même quelques bottes. D’ailleurs , sur l’une d’elles Coco se faisait sortir 5 mn pour contestation : étonnant , quand on connaît le calme et la discrétion de ce charmant joueur... A la ½ heure de jeu Roger GALLOU et Alain KERDREUX remplaçaient avantageusement Thierry TAVERNIER et Fred LE GALL et la mi-temps était atteinte sur le score de 1 à 0.

Alain TORRIJOS passait de l’aile gauche au poste de libéro ( il sait vraiment tout faire) et Eric PARISET prenait place à gauche. Après une nouvelle domination de 10’et quelques bonnes inspirations d’Eric , notre équipe accusait un léger coup de mou et GUIPAVAS en profitait pour venir chatouiller la défense. Celle-ci réagissait magnifiquement par Bruno GUILLOU (quel match !!) Phil PONDAVEN Alain TORRIJOS et Stéphane MOISAN impressionnants dans les airs ; tous les ballons étaient pour eux. Malgré tout , à la 65 un joueur de Guip parvenais à s’échapper et se retrouvait seul à 7 mètres sur la droite de Totor ( Victor BRETON le MANDANDA Blanc) c’était le tournant du match , l’égalisation leur tendait les bras mais c’était sans compter sur ceux de Totor qui, d’une détente fantastique détournait le missile du guipavasien. Guip n’allait pas s’en remettre et, sur la contre attaque Roger GALLOU adressait un caviar , dont il a le secret , à Coco dans les 18 m. Coco enrhumait 2 ou 3 adversaires avant de se décider à la mettre au fond d’un beau tir tendu. 2 à 0 ça commençait à sentir bon. Des troupes fraîches rentraient et Didier GUILLOU montrait toutes ses qualités derrière pour se hisser à la hauteur d’une défense remarquable. L’adversaire commençait à accuser le coup et Régis LE LANN , en bonne position dans les 18m en profitait pour ajuster le gardien d’un lob astucieux. Le coach pouvait faire sa rentrée pour respirer quelques instants le parfum de la victoire.

On associera également à ce match Stéphane SOLIVERES dans son île de beauté et qui ne manquera pas de lire l’article. T’as le bonjour de tous Stéphane !!!


Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois